La fameuse serrure de la porte extérieure du souterrain vous a peut-être interpellé. Elle utilise un système original qui consiste , à l'aide d'une clé, spéciale elle aussi, en une série de manoeuvres à exécuter dans le bon ordre. Il faut donc avoir la bonne clé, même si elle est plutôt simple, et connaître la série de manipulations à faire !  C'est le contenu du parchemin, mais encore faut-il le comprendre, et le Page s'est montré tout à fait à la hauteur...
Vous voyez le dessin de la serrure, avec les explications qui suivent plus bas.


Mais avant, voici la clé, ou plutôt l'étrange dague...

la dague/clé


explications:


En haut vous découvrez une dague banale qui a pourtant la particularité d'avoir deux gardes, l'une contre l'autre, mais c'est à peine visible.
Dessous, la poignée est enlevée. En fait elle se bloque simplement sur la tige carrée, par un petit coup sec sur le pommeau.
Pour transformer cette dague en clé, il suffit d'emmancher la poignée sur la pointe de la lame, rendant celle-ci inoffensive.( "Cache ta lame et tourne la contre toi.Pas de peur"
La poignée avec sa garde remplace alors l'anneau d'une clé normale. La  vraie garde avec ses deux extrémités carrées, un peu  arrondies aux angles (et décorées de têtes de démons dont l'un sourit)  deviennent les pannetons.
La tige carrée où vient se loger de force la poignée en position dague, devient alors le museau de la clé. On voit avec le dessin de la serrure que les pannetons peuvent s'insérer dans les crémaillères de chacun des trois pênes.


Voila la description de cette fameuse serrure :

Elle est formée de trois pièces principales: un pêne et deux faux pênes, placés parallèlement de chaque coté du premier. Le vrai pêne est une barre de fer, dont l'extrémité s'engage dans la gâche pour bloquer la porte, avec sur chaque joue une excroissance qui l'empêche de sortir trop du bâti de la porte et qui l'immobilise dans le sens du retrait contre une double série de cales de bois posées chacune sur un faux pêne. Les deux faux pênes positionnés de part et d'autre du vrai ne sortent jamais du bâti de la porte. Ils sont équipés, comme le vrai pêne, d'une denture sur leur face inférieure, denture qui, sous l'influence des pannetons de la fameuse clé, les fait se déplacer soit en avant, soit en arrière. Chaque fois qu'un faux pêne se déplace en arrière, il laisse tomber une cale de bois, permettant, si la cale jumelle sur l'autre faux pêne est aussi tombée, au pêne central de reculer ( toujours sous l'action de la clé).
Voila pourquoi la clé a trois positions d'enfoncement (un pas au froid veut dire changer de position en avant. Un pas au chaud veut dire changer de position en arrière, car celui qui cherche à ouvrir cette porte du souterrain fait face, sans le savoir peut-être, au nord. Il a donc le froid devant lui et le chaud derrière lui.)
De même, un pas au couchant signifie un demi tour de clé à gauche, direction du couchant et au levant ce sera à droite, toujours d'après la position de celui qui cherche à ouvrir cette porte.
Il faut donc faire une longue série de manoeuvres pour faire tomber les deux séries de 4 cales et pouvoir reculer le vrai pêne jusqu'à ce qu'il sorte de la gâche, libérant l'ouverture de la porte.
Pour la refermer, et remettre tout le mécanisme en place, mécanisme qui est nécessaire à l'inviolabilité de cette porte de par sa complexité, il faut remonter les huit cales de bois,avec le relève-cales,  re-glisser les faux pênes sous les cales et enfin repousser le vrai pêne, qui pourra à nouveau s'engager dans la gâche et verrouiller la porte.

En résumé, pour ouvrir cette mystérieuse porte,  non seulement il faut avoir le bonne clé, aux dimensions justes (comme une clé moderne), mais aussi connaître les manoeuvres à exécuter, dans le bon ordre, pour arriver à reculer le pêne, du nombre de crans suffisants jusqu'à ce qu'il permette l'ouverture de la porte.
Même en possédant la bonne clé, bien malin serait celui qui comprendrait par lui-même le mécanisme de la serrure de cette porte secrète....
Ganelon était tranquille, mais le page avait découvert le parchemin ! Vous connaissez la suite , si vous avez lu les romans ....

Le souterrain garde encore de nombreux mystères... Ils seront dévoilés dans les prochains romans !

Mis à jour ( Mardi, 15 Octobre 2019 11:04 )